30/06/2008

Groseille

GROSEILLE : égrenons son chapelet....

itf140085

Le soin apporté à la décoration des assiettes allant de pair avec la cuisine d'aujourd'hui, la groseille, ravissant petit chapelet de perles translucides d'un beau rouge, est employée comme parure, voire pendentif, tant dans le sucré que dans le salé.  Ne cantonnons cependant pas ce petit bijou de nos jardins dans l'unique rôle de faire-valoir.  Simplement roulée dans le sucre, ou épépinée pour y devenir la gelée la plus chère du monde !!!.

La groseille donne un remarquable sirop et un épatant ratafia, accompagnant les gibiers à merveille, fait encore un excellent mariage avec le maquereau lorsqu'elle est blanche, d'où son nom, "groseille à maquereau".

C'est un fruit très prisé dans la cuisine nordique et depuis fort longtemps.  En effet, le groseillier aurait été introduit en France, au Moyen-âge, par les Danois et les Normands.

Attention : les groseilles étant encore plus fragiles que les oeufs, il ne faut les acheter qu'en fin de marché, en veillant à ce que les grappes soient bien fournies.

LE PLUS SANTE.

Très riche en fibres assurant un bon transit, et en flavonoïdes, qui favorisent la fluidité sanguine.  Peu calorique (33 kcal aux 100 gr), sa bonne teneur en fer est bien assimilée grâce à la présence de vitamine C, qui contribue à prévenir l'anémie ferriprive à laquelle les femmes en âge de procréer sont exposées.

 

200455354-001

14:01 Écrit par Badette dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : histoire, vitamines, sante, groseilles rouge |  Facebook |

Commentaires

J'aime la tarte aux groseille c'est ma préférée (les vertes)

Écrit par : The Shadow | 30/06/2008

délicieux ces groseilles!

Écrit par : Kristin | 05/07/2008

Un petit coucou et un excellent week-end .

Écrit par : Hubert | 05/07/2008

Les commentaires sont fermés.