28/11/2008

La lumière en novembre

LA LUMIERE EN NOVEMBRE.

Novembre : un mois tristounet pour nombre d'entre nous.  Il est gris, brumeux, venteux et pluvieux.  Pas de quoi se réjouir.  Pourtant quelqu'unes de ses journées sont souvent très ensoleillées et deviennent poétiques avec le léger brouillard qui se répand sur la nature.  La lumière qui est générée par cet étrange climat est à la fois vive et douce.  Ces moments correspondent aux dernières couleurs de l'automne.

Les graminées et les fougères sont certainement les plantes qui en profitent le mieux.  Les touffes des molines apparaissent sous leur meilleur jour.  Elles se présentent comme de véritables splendeurs.  Les panicums et les miscanthus n'ont rien à leur envier.  Les grands épis lâches forment une sorte de brouillard diffus transpercé de feuilles pointues dont certaines seulement adoptent un beau rouge éclairé d'orangé.

Les inflorescences des miscanthus apportent bien d'autres reflets avec leurs plumes argentées ("Silberfeder") dans une période de l'année où les couleurs écarlates dominent.

Sur la fin de sa vie, l'automne devient un fameux alchimiste en transformant tout ce qu'il touche.

On remarque que même les hortensias ne lui résistent pas.  Certains rosissent et d'autres brunissent, verdissent même ou encore adoptent des tonalités violacées.  Mais ce sont avant tout et surtout les érables qui célèbrent le mieux cette saison étrange.

000_1289

DERNIERES FLEURS.

Les plantes de novembre réagissent toutes à l'automne. Les aulnes et les poiriers décoratifs comme "Chanticleer" changent de couleur à un moment où toutes les autres plantes sont dénudées. Des érables tel Acer palmatum " Formosanum" portent même leurs feuilles jusqu'au mois de décembre.

Les dernières fleurs poussent également parmi les chrysanthèmes, mais c'est Aster tradescantii qui est véritablement le dernier à s'épanouir. Il reste aussi quelques rares roses et dahlias dans le jardin où les grands nettoyages d'automne n'ont pas encore été entrepris.

Chez les fusains, les cotoneasters et les pyracanthas, les derniers fruits apparaissent. S'il convient de rentrer les dernières pommes et poires encore accrochées aux branches, il est cependant préférable de laisser en place les coings pour le parfum. C'est également et surtout vrai pour les nèfles qui doivent geler quelque peu avant d'être récoltées.

automne1

15:06 Écrit par Badette dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : automne |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Je n'aime pas le mois de novembre, d'abord parce que c'est le mois ou j'ai une année de plus, et il est triste à n'en plus finir.
Je te souhaite un agréable week-end

Bisous
Marie

Écrit par : Marie | 29/11/2008

Les commentaires sont fermés.