02/02/2009

CHANDELEUR

Aujourd'hui 2 fevrier, nous fêtons Saint-Baise et Notre-Dame aux chandelles,  C'est aussi la Chandeleur, fête célébrant la présentation de Jésus au Temple et la purification de la Sainte Vierge.

"A LA CHANDELEUR, LES JOURS SONT ALLONGES D'UNE HEURE."

"A LA CHANDELEUR, L'HIVER SE MEURT OU PREND RIGUEUR.

"QUAND ON ARRIVE A LA CHANDELEUR, L'HIVER PLEURE OU EST EN FLEUR"

Pour tous, c'est la fête des crêpes.

Celui qui fait sauter la première crêpe en tenant une pièce dans la main, aura de l'argent l'année durant.

 

CHANDELEUR ET JOIES GOURMANDES.

La Chandeleur ramène les crêpes sur la table pour la plus grande joie des petits et des grands.

Si les crêpes se dégustent, en général, sucrées et en desert ou à l'heure du goûter, elles peuvent aussi se manger salées et en entrée.

Chacune a sa recette bien personnelle et de ce fait

Je vais simplement vous donner la recette des "vôtes ou berdelles".

C'est une sorte de crêpe épaisse faite de pâte de farine de sarrasin, d'oeufs et de lait (entier ou écremé).

Pour une "vôte" prenez un oeuf entier, une grosse cuillerée à soupe de farine, 1 pincée de sel, 4 cuillerées à soupe de lait.  Battez l'oeuf et ajoutez-y progressivement la farine et le lait.  Salez.  Mettez, dans la pôele à frire, un peu de saindoux ou de beurre.  Coulez-y le mélange et faites cuire à feu doux.  Quand la "vôte" prend et glisse, retournez-la jusqu'à cuisson.  La "vôte" se mange nature ou avec du sucre fin ou de la confiture comme une crêpe ordinaire.  On peut ausi faire frire dans la poêle de petits croutons de lard, ce qui remplace alors le saindoux ou le beurre.

Personnellement je les fais sans sucre, et s'il m'en reste le lendemain je fais des roulades, soit avec du vol au vent ou une légère sauce blanche avec crevettes, ou champignons..

Bon appetit à tous et à toutes.

dyn003_original_215_185_gif_2595266_09a40da06048f5ed7bbba80bc7a22502

14:16 Écrit par Badette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : recette, chandeleur, crepes, dictons |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.